Fear The Walking Dead saison 1 : Récapitulatif et avis sur l’épisode...

Fear The Walking Dead saison 1 : Récapitulatif et avis sur l’épisode 3

1840
9

C’est dimanche dernier que nous avons enfin pu connaître la suite des aventures de la série Fear The Walking Dead. Comptant 6 épisodes dans la saison 1, l’épisode 3 “The Dog” annonce donc le milieu de saison de cette série évènement… déjà !

Nous allons voir ensemble un récapitulatif et mon avis sur cet épisode 3

fear-the-walking-dead-episode-3

Travis, Liza, Chris, et les Salazar

Les émeutes continuent de se déclencher au sein de Los Angeles. En début d’épisode, nous suivons les aventures de Travis, Liza, et Chris, tous les trois piégés chez les Salazar. Malheureusement, ils ne peuvent pas rester en sécurité chez le coiffeur. La maison vosine brûle et tout peut flamber d’un moment à l’autre. Forcés de quitter les lieux, ils se retrouvent au beau milieu de la rue entre les personnes devenues folles et les zombies !

On assiste alors à une scène peu probable où, par miracle, le pick-up de Travis n’a pas été ravagé ! Le groupe en profite pour s’éclipser direction la maison de Madison. Ils font face au ravage de la ville : un hôpital est envahi et l’électricité cesse de fonctionner. Los Angeles tombe peu à peu dans le noir, l’hécatombe continue.

travis-liza

Madison et les enfants

Madison, Nick, et Alicia sont dans une zone plus calme de la ville. Ils attendent sagement Travis et ne trouvent rien de mieux que de faire une partie… de Monopoly ! Avouez qu’en ces temps d’apocalypse, il y a mieux à faire que de sortir un jeu de société.

Bref, au milieu de cette absurdité, l’aventure continue et le personnage de Nick rencontre toujours autant de problème lié à la drogue. Ajouté à cela un chien, un voisin et une voisine zombies, un peu de discussion, et nous arrivons à la fin de l’épisode.

fear-walking-dead-madison-alicia

L’épisode 3 : l’épisode à oublier ?

Comme vous pouvez le voir dans cette courte critique, l’épisode 3 ne restera pas dans les anales. Personnellement, j’ai pas accroché, à tel point que je me suis endormi devant ! La scène qui m’a réveillé et pour laquelle il y a une vraie question sans réponse est : que fait cet avion au dessus de Nick en toute fin d’épisode ? Est-ce l’avion dont nous avions parlé pour la web-série ? Va-t-il se crascher ?

nick-avion

La suite de l’aventure nous proposera peut-être des indices.

Qu’avez-vous pensé de cet épisode 3 ?

9 commentaires

  1. Il y a effectivement beaucoup de choses à redire sur cet épisode niveau crédibilité. Il y a d’ailleurs déjà la liste des « 100 trucs que Fear the Walking Dead nous apprend » sur certains forums. Il s’agit bien sûr d’une liste parodique en plusieurs points comme par exemple, « Lors d’une émeute, les pick-up sont immunisés face à la foule » ou encore une qui m’a fait rire « Les asiatiques savent construire un labyrinthe géant dans leur arrière-cour ». Je peux vous envoyer le lien de ce topic sur imdb si vous voulez rire un coup.

    Bien que cet épisode soit loin d’être parfait, je l’ai quand même apprécié car il amorce de façon significative la psychologie des personnages (qui va sûrement encore changer d’ici la fin de saison 1). On a Travis qui fait un déni total et qui veut empêcher son fils d’apprendre à se défendre, quant à Madison, elle commence gentiment à comprendre.

    J’ai bien aimé le passage avec l’avion et j’espère vraiment que Morales est bel et bien le fameux cousin du père Salazar. En ce qui concerne les militaires, je pense qu’ils prévoient de mettre la ville en quarantaine avant de la raser (je pense qu’ils ne parviendront pas à achever leur mission). Ah et dernière chose, je n’ai pas compris ce que Nick essayait de faire à la fenêtre… Voler des médocs ? C’est juste ça ?

    -
    • je penses etre le premier a avoir pensé a Morales comme cousin des Salazar mais apres l’episode 3 je penses plutot que ce cousin n’existe pas, quand Travis lui dit qu’il peux se sevir du telephone , il lui dit que c’est deja fait et plus tars Ophelia lui dit « je croyais que toute la famille etais enterré au Salvador », ces 2 choses me font penser qu’il a inventé ce cousin

      -
    • Les fans de la série ne comprennent pas pourquoi ils ne regardaient pas la télé ou encore pourquoi ils n’écoutaient pas la radio. La question est pertinente mais je pense que rien ne fonctionnait vu qu’il y avait des pannes d’électricité il me semble (je n’ai pas été hyper attentif aux détails).

      Il aurait fallu une scène où l’un d’entre eux tente d’allumer la radio ou la télé en vain. Après pour le Monopoly, plus l’idée est bateau mieux c’est. Que faire d’entre en attendant lorsqu’on est coincés dans une maison ? Madison essayait vraiment de faire abstraction de tout ce qui se pouvait se tramer dehors. Ça peut paraître stupide mais je suis sûr que dans la vraie vie, des gens ont fait des trucs encore plus cons à cause du stress, de l’inquiétude. S’ils avaient regardé un film ou mater des photos de famille, est-ce que ça aurait fait moins niais ? J’en suis pas sûr.

      -
      • J’ai déjà vécu des moment d’attente stressante et s’il y a bien un truc que je ne pouvais pas faire, c’est me concentrer sur un livre (on voit Alicia en train de lire tranquillement à un moment) ou me détendre en jouant à un jeu.
        Je faisais les 100 pas, je regardais 150 fois mon téléphone, des trucs dans ce genre…

        -
  2. Je suis d’accord, il y a plein d’invraisemblances.
    Par exemple, Alicia qui regarde les photos de famille de sa voisine comme si c’était la première fois qu’elle les voyait alors que cette même voisine a été sa nounou et que les enfants de Madison connaissent bien la maison (puisque Nick savait où il y avait une arme et des munitions. Ajouté à ça le fait que ce n’est pas vraiment le moment de regarder des photos de famille…
    On sent l’épisode écrit à la va vite…

    -
  3. moi j’ai bien aimé cet apisode, le pick up intact m’a plus interpellé que le monoply, c’est aussi un moyen pour Madison de tenir Alicia hors du coup puisque c’est la seule a n’avoir vu personnes « revenir »
    pour l’avion j’ai trouvé aussi qu’a un moment il a une trajectoire bizarre qui laisse rien augurer de bon

    -
  4. Je n’ai pas crains cet épisode, même si certains détails m’ont un peu dérangés, genre le zombie Dark Vador qui regarde par la fente de la grille du salon de coiffure alors qu’il y a pleins de proies potentielles à bouffer dans la rue. On dirait qu’il lui reste un peu de conscience.

    Comme je l’ai déjà dis, le problème c’est qu’on connait l’aboutissant du problème… mais pas les personnages de FTWD qui sont des gens normaux et loin d’imaginer un truc invraisemblable comme une apocalypse zombies

    -

Laissez un commentaire après avoir lu la charte TWD !
Pour ajouter un spoiler, veuillez utiliser le code suivant :
[spoiler]Votre texte ICI[/spoiler]