The Walking Dead saison 5 : récapitulatif et avis sur l’épisode 11

The Walking Dead saison 5 : récapitulatif et avis sur l’épisode 11

3831
32

La semaine dernière j’ai été assassin dans ma critique de l’épisode 10. Vous avez été plusieurs à me le dire et pourtant, c’est l’épisode le plus mal noté de la saison 5 selon les fans ! Finalement, j’ai été de l’avis général. Mais aujourd’hui, c’est une toute autre approche que nous découvrons. The Distance offre un changement de rythme puisqu’il rassemble tous les ingrédients pour passer un bon moment. Voici mon récapitulatif et mon avisThe Walking Dead 5x11

ATTENTION SPOILER… Ne lisez pas la suite si vous ne voulez rien savoir !

Aaron : bon ou mauvais ?

Une question pour les fans de The Walking Dead revenait sans cesse depuis la fin de l’épisode 10 : mais qui est ce mystérieux personnage nommé Aaron ? Si les lecteurs des comics connaissaient la réponse, il n’en était pas de même pour les autres. Car oui, Aaron est un bon gars et il a quelques heures pour le prouver au groupe, mais surtout à Rick. Après l’épisode du Terminus et de Woodbury, on est en droit de se demander si les survivants ne peuvent pas tomber dans le même piège. Partant de cette peur, des mesures extrêmes sont mises en place : un groupe va vérifier les dires de Aaron pendant qu’un autre sécurise la grange.

Aaron bon ou mauvais

Rick remit en question par son groupe

Les choix de Rick dans cet épisode 11 sont plus que préventifs. Il a tellement peur qu’il arrive malheur à son groupe qu’il le met lui même en danger. C’est ainsi qu’au lieu de suivre une route sécurisée et conseillée par Aaron, il va passer par une autre beaucoup plus dangereuse. Une route infestée de zombies sur laquelle un accident et une attaque de zombies va avoir lieu. Glenn ne passe pas loin d’être mordu et le groupe se divise une nouvelle fois en deux. Quelques instants plus tard, tous se réunissent et nous découvrons un nouveau personnage : Eric.

Rick remit en question

Eric et Aaron, les premiers personnages gays de The Walking Dead

The Walking Dead marque un tournant puisque nous faisons connaissance des deux premiers personnages gays de la série : Eric et Aaron. Comme je vous l’ai annoncé, Eric est interprété par Jordan Woods-Robinson. Nous connaissions déjà l’identité de l’acteur qui interprète le rôle de Aaron, Ross Marquand. Ce petit couple fait tout pour que le groupe de Rick se sente en sécurité et accepte de les suivre à Alexandria.

Eric et Aaron

Quand Michonne parle, on l’écoute !

Michonne tient un rôle à part dans cet épisode 11. Presque invisible en début de saison 5, nous la découvrons sous une autre facette dans cette deuxième partie. C’est elle qui a déjà convaincu Rick de partir à Washington DC dans l’épisode 9 et c’est encore elle qui remet les choix de Rick en doute. Pour Michonne, il ne fait aucun doute : tout le monde doit croire en Aaron. Elle le prouve à Rick lorsqu’elle lui dit que sans cette confiance, le Père Gabriel, Tara, et elle même ne se seraient pas là !

Michonne parle

Alexandria te voilà !

Il était temps ! Voilà quelques semaines (mois ?) que nous parlons de Alexandria. Cette zone de sécurité est un lieu unique : barricades, maisons, nourriture, médecin, etc. Le groupe de Rick a bien besoin d’un peu de repos après toutes ces péripéties. En tout cas, l’ancien shérif est à bout de nerf et il ne peut s’empêcher de cacher une arme à l’extérieur comme se fut le cas pour le Terminus !

Alexandria

Un épisode cool et complet

Contrairement aux deux derniers épisodes, The Distance a offert un rythme beaucoup plus soutenu. En clair, il fallait partir d’un point A pour arriver à un point B en un épisode ! Je sais pas si vous avez remarqué mais c’est tout à fait possible de le faire en un épisode. Pas comme la deuxième moitié de la saison 4 où les survivants ont passé 8 épisodes sur la route avant d’arriver au Terminus !! Bref…

Tout ça pour dire que cet épisode est très bien ficelé. De l’action, du suspense, et surtout, l’amour que Rick porte à sa fille Judith. Le dernier instant de l’épisode m’a vraiment mis la larme à l’oeil. Lorsque Judith est toute seule dans la voiture et que Rick vient la récupérer, il y a un regard complice que seul un Papa sait reconnaître ! Tenez, je l’ai capturé :

Rick porte à sa fille Judith

Et vous, comment avez-vous trouvé cet épisode 11 ? Que pensez-vous de Alexandria ?

32 commentaires

  1. J’ai bien aimé l’épisode. Je ne lis pas les comics dont je ne comprends pas tout. Mais en regardant la bande annonce de la semaine prochaine si je comprends bien, il n’y aurait personne dans le village ? C’est ça on va dire la nouvelle intrigue ?
    Merci pour ton article, tu es le seul site que je lis de Walking Dead 😛

    -
    • Ils ont fait cette bande annonce pour maintenir le suspens. Donc ils ont choisi des séquences qui le maintiennent (on ne voit pas la communauté, on ne sait pas s’ils sont en sécurité etc). Mais par exemple, le moment où Carl ouvre une porte brusquement arme à la main, je suis sûre que c’est juste parce qu’il a gardé ses réflexes de survie extrême de quand il était « on the road ». En fait, il est dans un endroit tout à fait safe et il n’arrive pas encore à s’habituer à cette sécurité.

      -
  2. La famille s’agrandit ! J’ai hâte de rencontrer les p’tits nouveaux.

    Sinon pour l’épisode, moyen. Ce n’était pas le pire, ni le meilleur.

    J’ai aimé que les femmes soient la voix de la sagesse de cet épisode. On comprend qu’après le traumatisme du Terminus Rick soit méfiant mais il est trop méfiant. Au point de faire n’importe quoi.

    -
  3. J’ai adoré cet l’épisode, j’avais été vraiment déçu par les deux précédents, mais alors celui-là était super! 🙂
    Moi je comprends la réaction méfiante de Rick, à première vue ce Aaron est bien trop « parfait » pour être honnête. Et puis, avec tout ce qui s’est passé, ça m’étonne qu’il n’y ai que Rick qui soit autant méfiant. Mais bon, c’est vrai qu’à leur place je serai tellement désespéré que j’irai n’importe ou pour échapper à tout ça! ^^
    Il me tarde la semaine prochaine pour connaître la suite car la fin de l’épisode laisse le suspens! j’envie les personnes qui lisent les comics du coup!

    -
  4. Episode excellent, j’ai adooré la référence BD bien placer du ‘c’était un regard pour dire il a l’air cool et non un regard pour dire frappe le’
    La fin est sympa esthétiquement parlant.
    Perso, même si on sait qu’ils n’ont rien à craindre, le reste du groupe ne devrait pas être aussi passif sur la vigilances, trop comme Rick quand même pas, mais ils ce seraient directement précipité si il n’avait pas calmer leurs joies ^^

    -
  5. Super, et on sent le contrasme entre Eric + Aaron et le groupe de Rick. Les intincts et reflexes de survie conduisent toute décision dans le groupe alors que Aaron collectionne les plaques d’immatriculation et n’aime pas la compote de pomme. Un peu comme des véterans de guerre, il va falloir du temps pour une adaptation dans un style de vie plus cosy.

    -
    • Ils ne doivent même pas imaginer une seule seconde que certains humains puissent être beaucoup plus dangereux que les zombies et que certains sont cannibales… J’espère qu’on saura dans les prochains épisodes jusqu’où ils sont ignorants de tout ça à Alexandria…

      -
  6. Très bon épisode pour ma part, j’adore le coté Bad-ass de Rick tout au long de l’épisode.
    – Il prend le révolver d’Aaron, sans un mot il le met dans sa poche : Tu veux quelque chose?

    – hmm la route 16 est sûre? ok on prend la 23.

    je veux bien le coté  » soyons prudent  » mais trop c’est trop ^^

    -
    • Moi qui aime pourtant beaucoup le côté badass de Rick, je trouve que le coup de poing dans la gueule d’Aaron était assez inutile… Mais par contre, heureusement que Rick était là… Les autres ont l’air complètement envoûtés par ce qu’on leur fait miroiter et du coup, ça les rend « mous du genou »… On dirait qu’ils n’arrivent plus à réfléchir…

      -
  7. Moi je continue à penser que même si Aaron et son groupe n’ont pas de mauvaises intentions, ils cachent quand même des choses. Ne serait-ce que l’histoire des photos quand Michonne lui demande pourquoi on ne voit la communauté sur aucune des photos. La réponse de Aaron est vaseuse. Pareil pour les plaques d’immatriculation récoltées par Aaron. Je pense que Rick a bien fait de cacher une arme hors d’Alexandria et qu’il aurait même dû en cacher plus. Et je suis contente d’avoir vu ce petit moment entre Rick et Judith. ça « humanise » un peu plus leur relation père/fille car j’ai souvent l’impression de voir un « pack de lait » à la place de Judith que les personnages se passent de bras en bras sans voir quasiment aucune manifestation d’affection. C’est vrai que c’est compliqué dans un monde de zombies mais un bébé reste un bébé et a besoin d’amour pour grandir et pas seulement de « compote »!!…
    Pour finir, j’espère que le groupe de Rick ne va pas se laisser « griser » par le confort qu’il va trouver (eau/nourriture, etc) et qu’il va rester vigilant. Je compte sur Rick pour ça. Et sur Daryl aussi. Les autres ont déjà l’air complètement envoûtés…

    -
  8. Pour Daryl, je ne suis pas sûr que ce style de vie lui convienne, ça colle pas trop au personnage. Même si un peu de repos ne lui fera pas de mal, le côté « je me la coule douce entre 4 murs » ne semble pas, vu de l’extérieur, lui aller tant que ça. C’est un pisteur, chasseur, plutôt loup solitaire qui pourrait vivre sans trop de confort. Quant à Rick, c’est différent, il a une famille à protéger.

    -
    • Tout à fait d’accord. Je vois mal Daryl cultiver son petit potager, etc. Il est trop cassé psychologiquement, à vrai dire je ne le vois même pas fonder une famille ou même être avec quelqu’un…

      -
    • Excellent. ça pourrait être le début de la fin pour Daryl.
      Comme tu le dis, moi non plus je le vois pas se poser la tranquillement.
      Et maintenant que j’y pense, ça serait pas impossible de le voir partir et quitter le groupe.
      ça donnerait du piment à l’histoire ^^

      -
      • C’est vrai qu’il est foncièrement solitaire mais je pense aussi qu’il est lucide et qu’il voit qu’il n’aurait que peu de chance de survivre seul dans un monde pareil. Même pour un mec débrouillard. En plus de son passé douloureux, la mort de Beth est venue le fragiliser encore plus. La période où il a croisé le groupe de tarés de Joe (si je ne me trompe pas) l’a aussi bien marqué à mon avis. Mais c’est clair qu’il ne pourra pas rester indéfiniment dans une petite vie de village. Il aura « besoin d’air »…

        -
    • J’ai pensé la même chose. Il ne s’adaptera jamais. Soit il va continuer à explorer et chasser autour d’Alexandria, soit il va péter un câble.
      Je le vois bien construire sa cabane en dehors de la zone de sécurité mais pas trop loin pour garder un oeil sur sa « famille ».
      C’est un peu l’ange gardien du groupe. Il apparaît toujours au moment ou quelqu’un est en danger (les ailes sur son gilet n’étaient pas là pour rien). Il doit continuer à faire ça.

      -
  9. C’est la tradition chez Rick depuis quelques temps : Tu rencontres quelqu’un, gentil ou pas, toute discussion commence par une droite ^^ Pas d’exception 🙂
    Pas forcément inutile, c’est aussi pour essayer de faire craquer Aaron. Qu’il voit qu’il n’est pas forcément le bienvenu et que son histoire n’est pas cru par Rick.
    C’est une manière de dire que Rick ne plaisante pas, qu’il ne le croit pas, et qu’il ne lui fait pas confiance.
    Puis c’était aussi l’occasion de le ligoter « pacifiquement » puisqu’il était dans les vapes.

    -
  10. Cet épisode me laisse un avis mitigé.

    Si le 8 et le 9 nous ont apporté leur lot d’émotions avec les morts successives de Beth et Tyrese, si le 10 nous a offert notre dose d’angoisse avec cette fameuse scène dans la grange, cet épisode 11 m’a quelque peu déçu par son rythme inégal et son dénouement trop rapide.

    La communauté d’Alexandria est l’un des lieux les plus importants du comics, il aurait été beaucoup plus judicieux d’y faire entrer le groupe en toute fin de saison, comme une sorte de cliffhanger final.

    Si l’arrivée d’Eric, quoique moyennement amenée, colle au rythme du scénario, le chemin vers Alexandria aurait dû connaître plus d’embûches, afin de donner plus de saveur à l’arrivée du groupe dans ce lieu. La fin d’épisode est ici trop rapide, ce qui contraste avec le rythme beaucoup trop long de la in de saison 4 (8 épisodes pour atteindre le terminus). Là, il n’en aura fallu qu’un entre l’arrivée d’Aaron et l’arrivée d’Alexandria.

    Il sera maintenant plus difficile de trouver un cliffhanger suffisamment captivant pour la fin de saison.

    -
  11. La différence c’est qu’à la fin de la prison, ils sont tous séparés en petits groupes donc si tu veux raconter la vie de tout ce beau monde jusqu’au terminus, c’est beaucoup plus étalé sur le temps. Là, pour rejoindre Alexandria, le groupe est au complet sauf Bob, Tyreese et Beth qui sont morts plus tôt.

    -
  12. Je n’ai pas adoré cette épisode ,il n’était pas nul non plus mais voila , simple.
    En tout cas j’ai aimé voir comment Rick a changé , il est très méfiant suite a tout ce qu’ils ont traversés. Et la phrase que Carol dit a la fin aussi était bien : « Tu avais tord mais tu avais quand même raison. » Comme quoi Rick s’était trompé sur Aaron , il ne mentait pas et il y avait bien un endroit avec des gens mais il a quand même eu raison de se méfier.

    -
  13. Je reviens sur Michonne, mais il faut dire que son instinct ne lui a jamais fait faux bond jusqu’ici. Elle a gardé Andrea en vie grâce à celui ci, elle le dit. Elle n’a pas eu une bonne impression de Woodbury et ne sentai pas le Gouverneur, elle avait raison. Contre toute attente, elle va à la prison, elle aurait pu se faire jeter…bon, bref, j’en passe…Pour Alexandria, je l’aurais suivi. Mais grand bien leur fasse d’avoir une forte tête comme Rick, ça balance. C’est l’équilibre du groupe.

    -
    • Oui et ce que j’aime c’est que les autres commencent à s’affirmer. Rick n’est plus le chef qu’on doit suivre sans broncher.
      En temps de paix, comme dans la prison, ils retrouvaient un semblant de démocratie (avec le conseil) mais dans les temps difficiles, ils y arrivent aussi.

      -

Laissez un commentaire après avoir lu la charte TWD !
Pour ajouter un spoiler, veuillez utiliser le code suivant :
[spoiler]Votre texte ICI[/spoiler]