The Walking Dead saison 7 : critique de l’épisode 1 (CHOQUANT !!!)

The Walking Dead saison 7 : critique de l’épisode 1 (CHOQUANT !!!)

9293
44

Après de longs mois d’attente, l’épisode 1 de la saison 7 de The Walking Dead vient d’être dévoilé. L’heure pour les fans de découvrir enfin la victime de Negan. Car oui, nous le savions tous, un personnage principal allait mourir dans ce Season Premiere. Mais les producteurs ont plus d’un tour dans leur sac et ils ont réussi une nouvelle fois à surprendre les fans et les lecteurs des comics. Comment ? ATTENTION SPOILERS ! Voici ma critique de l’épisode 1

lucille-negan-episode-1-saison-7

Début d’épisode sous pression

La scène d’ouverture a déjà été dévoilée depuis quelques jours. C’est pour faire monter la sauce qu’AMC, la chaîne qui produit la série aux États-Unis, a ainsi proposé aux fans de découvrir les 3 premières minutes de l’épisode 1 “The Day Will Come When You Won’t Be”. On y découvre Rick et Negan face à face, juste après le terrible meurtre du chef des Sauveurs.

La suite nous emmène faire un petit tour en camping-car avec les deux intéressés. Il faut donc attendre un bon quart d’heure avant d’avoir la terrible réponse à la question : qui est mort sous les coups de Negan ! Comme vous pouvez le lire sur ce lien, j’avais tout misé Abraham. D’ailleurs, le sondage que je vous avais proposé montrait clairement que vous aussi vous aviez misé sur le Sergent Ford. Sur ce coup là, on avait à peu près tous raison. Mais là où les producteurs ont réussi à nous surprendre, c’est qu’ils ne sont pas restés sur cette base. Non, il fallait marquer les esprits avec l’entrée de Negan et je pense que c’est réussi.

La terrible mort de Abraham et Glenn

On le savait tous. Lucille, la batte de baseball de Negan, allait fracasser un crâne. C’est sur celui du Sergent Abraham Ford qu’elle s’est arrêtée… Une première fois. Car malgré quelques bruits de couloir, rien ne laissait présager une deuxième mort. Et pourtant, ce n’est que 5 minutes plus tard que Lucille rencontre un deuxième crâne, celui de Glenn !

negan-glenn-the-walking-dead

En effet, c’est suite à une rébellion de Daryl que Negan prend une terrible sanction.

“La première impression compte”

Comme le dit Negan, “la première impression compte”. Les lecteurs des comics se rappellent certainement dans l’état où ils étaient au moment de découvrir la mort de Glenn dans le Volume 17: Something To Fear. Les producteurs se devaient donc d’offrir le même coup de théâtre aux fans de la série TV.

Pour ma part, je pense que le contrat est réussi. Je m’attendais seulement à la mort d’Abraham et j’ai été surpris par celle de Glenn (surtout que lorsque j’ai compris qu’il y allait avoir une deuxième mort, j’ai misé sur Rosita).

maggie-saison-7

Negan un méchant qu’on va aimer détester !

Negan a donc fait son entrée dans la série The Walking Dead en tuant deux personnages principaux. Mais comme si le spectacle n’était pas suffisant, il a fallu subir l’humiliation de Rick. En effet, le chef de groupe a failli couper le bras de son fils Carl. Negan, dans un moment de lucidité, le stoppe juste avant.

Negan veut bien faire comprendre à Rick qui est le patron. Comme il le dit si bien à Rick “You are mine” (“Tu es à moi”). Rick se doit d’accomplir tout ce que le chef des Sauveurs exige.

rick-the-walking-dead-saison-7

Cette séquence ne fait pas partie des comics et elle est plutôt bien ficelée. On croit jusqu’à la dernière seconde que Carl va se faire trancher le bras !

The Walking Dead saison 7 : un épisode 1 réussi

Je sais que certains vont critiquer ce premier épisode. Le cliffhanger de la saison 6, l’attente pour découvrir le personnage qui reçoit les coups de Lucille, je pense que ça peut en agacer plus d’un. Pour ma part, je trouve que tout est réussi. J’ai même retrouvé l’angoisse que j’avais au début de la série. J’ai eu mes frayeurs, mes sursauts (lorsque Glenn prend le premier coup de batte), et mes larmes. Je le dis comme ça vient : un épisode choquant mais abouti de A à Z.

Maintenant que je vous ai proposé ma critique, j’attends avec impatience de découvrir la votre dans les commentaires ci-dessous. Attention, chacun est en droit de penser ce qu’il veut de l’épisode… Je vous demande simplement de l’accepter et de ne pas critiquer… une critique !

44 commentaires

  1. je suis entièrement d’accord avec toi, de plus l’imzge de Glenn apres le 1er coup de battte ressemble en tout points a celle des comics, fallait le faire. je suis contents aussi de voir Rick dominé de cette façon ca change au moins des autres saisons ou il s’en tirait a chaque fois

    -
  2. Sous peine de ne pas arriver à poster mon impression sur le forum je le réécris ici ^^
    J’ai mis toute la journée pour savoir si j’avais apprécié cet épisode (car déçue juste de la mort d’Abraham que je trouve inutile, si on passe le stade de faire péter un plomb à Sasha et Rosita, ce qui m’exaspérera certainement mais c’est personnelle). Et bon, de ne pas avoir eu de surprise avec Glenn, première (deuxième si on compte Shane) scène de mort fidèle à la BD.
    Mais finalement c’est les seules déceptions. Donc je ne ne vais pas paraphraser, j’ai adoré, je pense exactement tout pareil que kiki et nine34 sur le forum ainsi que Cedric.
    Sinon je comprends les déceptions aussi, beaucoup attendaient mieux ou espéraient mieux. Par contre je ne trouve toujours pas de changement par rapport au début de la série juste une évolution mais cette évolution de la série me convient. Peut être parce que je lis la BD, je ne sais pas. Si y’a pas d’évolution, y’a pas de série.
    Pour finir, moi qui ai beaucoup de mal à éprouver des émotions face au fictif, ici j’ai eu la chaire de poule à plusieurs moments. Je pense que c’est le jeu d’acteur de toooout le monde, la détresse de Rick au moment avec son fils, et évidement la fin avec Maggie entre les deux traces de sang des disparus.
    J’ai hâte maintenant de voir comment ça va les faire évoluer, le reste ne m’importera sûrement moins. Je sens du coup cette histoire avec Dwight et Daryl un peu lourde d’avance. De même avec Tara et compagnie.

    -
  3. Entièrement d’accord avec toi !!!

    Un épisode TRAUMATISANT … une entrée fracassante de Negan, où on réalise vraiment qui il est. Pas un ennui une seconde, les scènes sont toutes incroyables et les acteurs m’ont vraiment époustouflée. On en veut encore!!

    -
  4. Comme dit Negan « AWESOME » ! C’est pas étonnant qu’Abraham y soit passé car si on se souvient des précédents épisodes ils étaient centrés sur lui et généralement ce n’est pas bon signe lorsque les producteurs font ceci. Par contre j’ai vraiment fais dans mon froc quand Rick est sur le point de trancher le bras de son fils, le suspens était au max ! On a vu du grand Negan comme dans les comics je le kiff c’est un malade lol Et très bien réalisé le visage de Glen avec son œil ! Vivement l’épisode 2

    -
  5. J’ai adoré cet épisode qui m’a rendu très nerveux (je n’ai plus d’ongles et j’me suis descendu une bière en moins de 5 min après le visionnage :p). L’humiliation du groupe de Rick et de Rick lui-même était très difficile à regarder et m’a tendu, ce qui prouve que les scénaristes ont réussi leur pari. Sans entrer dans le trop gore, les scènes restent assez explicites pour de la télévision (on n’a pas vu d’oeil s’éclater au sol ou de dents explosées, ce qui n’est pas forcément plus mal, non ?) ! J’ai apprécié la manière dont ils s’y sont pris.

    Je n’ai par contre pas apprécié l’ellipse entre l’épisode 16 de la saison dernière et l’épisode 1 de la saison actuelle. Kirkman n’a pas été tout à fait honnête quand il disait que l’épisode continuerait là où on s’était arrêté. Mais bon, je relativise en me disant que c’était quasi-obligatoire que ça se passe ainsi, suite à un cliffhanger. Il faut du temps au spectateur pour se remettre « dans le bain ».

    Quant au choix des victimes, il est honorable. Un peu déçu pour Abraham dont l’intrigue avec Sasha n’a pas été assez exploitée contrairement à son histoire avec Holly dans la BD. Quant à Glenn, c’était inévitable, il était temps même si c’est la mort la plus choquante et la plus difficile à accepter. Le personnage commençait à s’embourber dans une certaine routine, je trouve. Pour ma part, le choix le + judicieux aurait été la mort de Daryl pour ainsi laisser plus de place à Jesus et Dwight qui sont très importants dans la BD. J’espère que ces deux-là s’intégreront plus facilement que Tyresse et Abraham qui n’ont pas eu beaucoup d’espace pour briller, dans la série 🙁 ! Mais encore une fois, il s’agit ici d’une question d’argent (désolé pour ceux qui sont pas d’accord avec ce postulat). AMC ne veut pas perdre sa poule aux œufs d’or, Norman Reedus (qui rassemble beaucoup de fans, il faut se l’avouer).

    Les fans adorent tellement Daryl qu’il ne le tienne même pas responsable de la mort de Glenn selon les sondages alors que scénaristiquement parlant, son manque de « self-control » a coûté la vie à Glenn 🙂 ! Le fanatisme à l’extrême ma foi ^^ ! On peut adorer un personnage et tout de même reconnaître ses erreurs.

    Et pour finir, un grand bravo à Andrew Lincoln et Lauren Cohan (Rick et Maggie) pour le jeu d’acteurs. Ils m’ont impressionnés par leur performance. J’avais été un peu déçu par Lauren Cohan dans la saison 6 (sa scène avec Gregory ne m’avait pas convaincu) et je trouve que dans cette scène, elle a vraiment brillé. Voilà, j’espère que cette saison continuera sur cette belle lancée et qu’on réussira à s’habituer à l’absence de Glenn et Abraham assez vite, sans en garder un goût trop amer.

    -
  6. Épisode complètement choquant et qui bouleverse les émotions. Un début qui met la pression mais une pointe de soulagement (pour ma part) en sachant que c’est Abraham la victime. Mais un soulagement de courte durée quand vient Glenn, tout est affreux : j’ai été choquée par le gros plan sur son visage, sur celui de Maggie puis l’acharnement que met Negan en le frappant. Et cette phrase « I’ll find you » que, personnellement, n’ait pas trop compris. Espérait-t-il s’en sortir ? En bref, traumatisant.
    Puis on se dit que tout est fini, qu’on va s’en remettre. Mais bon, et voilà qu’il torture Rick (plus mentalement que physiquement et je trouve cela insoutenable) en s’attaquant à son point faible (et à mon petit chouchou) Carl. J’ai vraiment cru qu’il allait le faire, les plans s’enchaînant rapidement, Carl qui lui dit de le faire, les sanglots, musique rapide et rythmée tout y était pour nous faire craquer.
    L’un des meilleurs épisodes de la série mais aussi l’un des plus triste et choquant.

    -
  7. Question budget le cliffhanger leur a surement couté de l’argent parce qu’ils ont du prendre + de précautions, faire venir tous les acteurs je crois sur les 8 épisodes du début de la S7 et essayé de tout filmer sans etre vu du dehors…(au final pas sur qu’ils aient fait cela pour de l’argent en +, car c’était risqué de déplaire à mass FAN et pas sur de faire venir + de gens sur toute la S7).

    Et aussi vu le nbre de nouveaux acteurs, je suppose que surtout glenn et surement abraham leur aurait couté + cher à eux 2 que bcp de nouveaux réunis. Mais oui la mort de daryl leur aurait surement fait perdre des spectateurs.(quoi que à part qq gros fan extrémiste je ne connais personne qui stopperait une série qu’il aime juste pour la mort d’un personnage). Meme si mass commentaires du net menace de ne plus regarder, je pense que peu le ferait en VRAI…

    -
  8. I’ll find you = je te retrouverais , on pourrait aussi dire on se retrouvera, apres la mort donc

    sinon oui, Daryl rapporte de l’argent c’est sur mais je continue de dire qu’une des raisons de le garder c’est de pouvoir créer autour de son personnage des choses qui n’existent pas dans la BD, chose qu’ils on plutot bien fait dans les 4 1eres saisons et j’ai l’impression que depuis qu’ils ont fait mourir Beth ils ne savent plus trop quoi en faire, meme sa relation avec Carol est parti en couilles

    -
  9. @kiki

    Oui, je suis d’accord avec toi. Ce qui a marqué le grand changement c’est la mort de son frère. Depuis la fin de saison 3, je trouve les intrigues de Daryl moins efficaces. Son rapport aux femmes est très énigmatique et il serait peut-être temps que les scénaristes s’y attardent (sans que ce soit les Feux de l’Amour) mais qu’on ait une idée moins vague sur sa sexualité. Pour ma part, avec Carol je pense que c’est une vraie amitié. Avec Beth c’était très très ambigu (peut-être attirance sexuelle ?) ! C’est peut-être ce qui bloque ce personnage au final. Je suis le premier à dire que c’est bien qu’une série ne tourne pas toujours autour de l’amour ou du sexe mais avec Daryl c’est quelque chose qui fait stagner le personnage car il n’amène plus rien d’autre. Son amour fraternel avec Merle était intéressant… Sa détermination à retrouver Sophia aussi… Mais depuis la déclaration de Rick envers lui en fin de saison 4 (« You’re my brother »), je trouve que Daryl en devient creux.

    On verra bien si son intrigue avec Dwight sera plus prometteuse, en espérant que ça n’amoindrira pas l’importance du bras droit de Negan qui pour moi est un antagoniste tout aussi intéressant que Negan (en tout cas dans la BD). De toute façon, depuis le Terminus, les intrigues originales de la série (l’hôpital avec Dawn, les Wolves et Noah) n’étaient pas très réussies d’après les internautes. Même l’intrigue originale de Carol part un peu en sucette. J’espère qu’ils réussiront à retrouver la bonne formule à l’avenir.

    -
  10. Episode archi difficile à regarder… difficile à suivre au départ du point de vue de la narration. Mais surtout atroce à regarder : se taper un personnage de psychopathe poussé à l’extrême… on est clairement monté d’un cran au niveau de la violence, de l’horreur…

    Spoiler:

    Abraham

    Spoiler:

    se fait liquider, c’est relou pour le groupe mais on va s’en remetttre. Par contre

    Spoiler:

    le Glenn, le petit chinois qui a sauvé Rick dans le tout 1er épisode, qui allait être papa

    Spoiler:

    . Ça c’est vraiment tout naze !! Et je m’en bas les steacks que ça soit comme ça dans la bd !!! Bref on peut lire en filigrane dans mon post que cet épisode m’a scié les nerfs… j’espère qu’ils ont prévu une mort bien atroce pour le gros sac à de Negan à la fin de la saison et qu’il va bien en chier avec Rick et son groupe…
    En tout cas j’ai toujours eu l’image d’une meute de loups en voyant Rick et les siens… là c’était encore plus flagrant… tous les regards, la détresse de Rick et de chaque membre du groupe, la révolte de Daryl avec ses grognements (quand il est jeté dans le véhicule, on dirait clairement un animal sauvage). Rick, terrorisé, finit par capituler devant l’horreur de Negan, comme soumit… Seulement on ne dresse pas un loup !!! J’ai hâte que le mal incarné s’en retourne en enfer…

    -
  11. Episode vu, et je crains que je vais devoir le revoir pour l’apprécier à sa juste valeur, mais 1ere impression assez mitigée.
    L’épisode est bon pas la peine de tergiverser la dessus, néanmoins tout le long j’ai eu un sentiment étrange que j’ai du mal à expliquer. Après mures réflexions je pense c’est qu’on est uniquement axé sur le point de vue de Rick.
    Déjà, petite ellipse au début pour voir le fameux sneak peak, et on finit même par se demander à quel moment on verra qui est mort, surement une des raisons qui a fait que j’ai eu du mal à rentrer dedans. Les flashbacks m’ont d’ailleurs profondément gonflés (aussi courts ont ils été). Une fois l’épisode fini, je crois qu’on peut compter sur les doigts d’une main les paroles de nos héros, tellement ils ont été absent de l’épisode au final, on a pas vraiment vécu le drame avec eux, mais plus vécu la déconstruction de Rick.

    Chose qui a été très bien faite par ailleurs, entre son instinct (bras droit Daryl) qui essaye de s’opposer à Negan malgré la situation, qu’il paye très cher avec la mort de Glenn, qui arrive tellement soudainement que même prêt j’étais pas prêt. La trainée dans le camion, où on se dit que Rick va essayer de saisir sa chance, mais encore une fois Negan a une longueur d’avance et notre héros est encore une fois impuissant. Aller récupérer sa hache au milieu des zombis, où notre shérif tient sa survie au final qu’au bon vouloir du nouveau méchant qui liquide les menaces trop nombreuses pour Rick. Et pour finir l’ordre de couper le bras de son fils qui résigné dit à son père de le faire car il n’y a pas d’issue. du grand art.. d’ailleurs ce n’est pas un clin d’oeil à l’ancien testament, ou Dieu demande à Abraham de sacrifier son fils (pour tester sa confiance/foi) avant de l’arrêter au dernier moment?
    Rick a vécu un enfer, et on l’a vécu avec lui, mais les autres sont restés un peu sur le carreau, c’est dommage, au final après cette épisode je me dis, la saison 7 peut enfin démarrer, et non « on est déjà en plein dedans ».
    Donc bon épisode, qui me laisse malgré tout une curieuse impression (qui s’effacera peut être au second visionnage), du grand Andrew Lincoln qui a joué à la perfection et au final ma série préférée qui reprend, je ne peux qu’être content.

    -
  12. Concernant Negan, je pense que si son caractère est poussé à l’extrême c’est que ce qu’il fait n’est pas gratuit. Le 1er à avoir déclencher les hostilités c’est Rick en attaquant un des avants postes des saviors.
    En saison 6, les saviors ont du avoir 30pertes faciles (5,6 sur la route avec le lance roquette, 20+ dans l’avant poste et encore 5 avec Carol juste avant le final)
    2 victimes c’est peu cher payé au final, d’ailleurs si personne n’avait moufté Glenn serait toujours en vie, pour une fois que le méchant fait ce qu’il dit on ne peut pas lui reprocher.
    Donc je pense que c’est pour cela que Negan est montré d’un si mauvais côté car malgré tout Rick est le héros et lui le méchant

    -
  13. Cet épisode est GENIAL. Je suis CHOQUÉE et j’adore ça. C’est cette sensation qui m’a fait adhérer à la série. J’ai vraiment cru que Carl perdrait son bras. J’avais aussi misé sur Rosita.
    Dans cet épisode Negan a été destructeur au propre comme au figuré. C’est bon de faire table rase même si Glenn et Abraham vont me manquer.
    J’ai adoré la scène rêvée du banquet avec l’enfant de Maggie et Glenn.
    Bref j’espère que la saison va garder ce rythme oppressant.

    -
  14. D’accord avec ta critique, j’avais misé sur Eugène à cause du fait qu’il donne la recette à Rick pour fabriquer des munitions donc selon moi il ne servait plus à rien dans la série et Aaron puisque le groupe est très bien installé à alexandra, je ne voyais plus son personnage nécessaire, je ne croyais pas un seul instant qu’ils auraient fait disparaître 2 gros noms que je me plaisais à aimer et qui selon moi étaient nécessaire à la survie du groupe, 2 gros personnage dont Rick a besoin….Me voilà annéanti lolll Hier soir, j’ai mal  »feelé » pendant le 45 minutes qui ont suivi le carnage de Negan et si moi j’ai eu ce sentiment, plusieurs autres l’ont ressenti aussi alors je dis BRAVO à la série, ils ont réussi à nous sortir de notre zone de confort quand on regarde the walking dead. Avec l’humiliation de Negan , je ne vois plus Rick de la même façon, encore là je suis débalancé, je me sens humilié, perdu toute motivation, j’ai tendance à m’écraser, me résigner et rentrer dans le moule car il n’y a aucune sortie possible…Negan est trop fort…Ils ont réussi à me mettre dans la peau du personnage principal encore un gros BRAVO. Hier soir, ce fut le summum de la série, le groupe est affaibli mais sera encore plus uni et la saison est bien parti.Faut avoir de l’audace et de la suite dans les idées de faire mourir Glenn même s’il meurt dans la BD on parle d’un personnage original ici, c’est pas rien. Bref comme l’a dit Eugene dans la saison 6 ; i’m a survivor….

    -
  15. Un épisode violent et fort il faut l’admettre, ceci j’y mettrai juste un bémol Négan, la raison,simple j’ai trouvé le personnage excellent mais il me donne enfin les scénaristes de déjà trop en faire avec ce nouveau méchant…
    Attention à ne pas le rendre lourdingue en abusant sur sa cruauté car déjà dans cet épisode je le trouve trop causant ce qui rend le personnage moins cruel de par l’exagération des traits…
    avis perso bien sûr, sinon excellent départ pour cette nouvelle saison……..

    -
  16. Déjà on regarde, on attend de voir s’il va vraiment y’avoir un/des morts ???
    Là on voit que Abraham prend un coup, Negan marque un arret et dit un truc du genre « t’as pris un sacré coup et il me dit ca !!! »
    Je me dis (l’espace d’un dixieme de seconde) qu’il va pas les achever en fait ! Mais si et c’est parti pour 50 minutes de violence.
    Glenn décédé, non là pareil je m’en remets pas sur le coup, c’est mon préféré. Et au premier coup on se dit plutot « Negan depeche toi de le finir quoi … »

    Bon épisode. Mais Glenn va manquer c’est sur… Et Abraham aussi, car ils étaient des pilliers, des forces vives etc … Daryl capturé … J’ai quand mm peur que la suite soit du blabla.

    -
  17. Je suis le premier à reprocher à la série de protéger les personnages principaux depuis longtemps. Le choix d’Abraham était plutôt la facilité, car personnage plutôt secondaire, mais quand le deuxieme coup de Lucile a frappé Glenn, là ça fait vraiment mal au coeur, car Glenn est vraiment un personnage principal, présent depuis la 1ere saison( c’est lui qui aide Rick à survivre au début). C’est dur, mais les personnages principaux ne doivent pas être à l’abri, c’est ce qui fait le charme de la série. On s’est fait chier depuis la saison4 avec des morts seulement de personnages secondaires.
    L’épisode est dur, ils ont voulu donner matiere à tous les fans (comme moi) qui reprochaient à la série de s’endormir. Mais en fait je ne suis pas convaincu plus que ça de cet épisode, j’ai l’impression qu’ils ont voulu faire du trash pour faire du trash. Je trouve Negan pas tres convaincant, c’est juste invraisemblable que tous les figurants derriere lui suce la…
    Ok ,on est en pleine apocalypse, mais je crois pas une seconde qu’un seul mec ferait sa loi comme Negan,c’est impossible. La serie avait bien modifié le gouverneur pour le rendre réaliste en série, là je trouve qu’ils suivent trop le comic et que ça sonne pas réaliste en série.
    Je veux aussi parler des mauvais jeux d’acteur : sérieusement, Carl est une horreur d’acteur, mais ils peuvent pas le changer, faut faire avec. Rosita est bien jolie mais elle passe aucune expression, c’est pas une actrice ça

    -
  18. Pour le jeu de comédie, je pense qui’ils ne sont pas forcement aidés par la réalisation. c’est juste dingue par exemple comme les têtes changent d’une scene à l’autre. Par exemple Sasha devient vachement mieux maquillée lors de la fin de l’épisode, c’est sûrment Negan qui lui a donné du fond de teint mais on n’a pas vu 😉

    -
  19. Bonjour à tous, je termine la lecture de la critique et de vos réactions éclairées à l’instant. Je suis tombé sur un papier du Monde tout à l’heure sur le sujet. Je la dépose là, j’ai trouvé ce texte (ganrantinqui plis est sans spoiler) tout à fait opportun et pertinent

    Inconsciemment, ce premier épisode de la saison 7 de The Walking Dead était celui que l’on attendait depuis bien longtemps. Inconsciemment, on savait qu’il viendrait un jour. Tôt ou tard. Mais qu’il viendrait. Cet épisode où le curseur serait poussé juste un peu trop loin, ce moment où le scénario deviendrait si complaisant avec lui-même qu’il ne pourrait que se dissimuler derrière la violence. Ce moment où la série jouerait trop avec son public comme elle le fait depuis le début, ne lui offrant qu’en des occasions de plus en plus rares une raison de s’accrocher et de continuer. Ce moment est venu. Ce premier épisode devait marquer une rupture dans la série. C’est le cas. Ciao.

    Rétrospectivement, le final de la saison 6 et l’annonce de l’exécution imminente d’un membre du groupe Rick Grimes par le psychopathe Negan, armé de sa batte de baseball baptisée Lucille, n’a servi qu’à une chose: faire entrer en scène ce personnage si important et si riche dans les comic books. Jeffrey Dean Morgan va faire un formidable méchant.

    Si ce piètre épisode tient par quelqu’un, c’est par lui. Par sa performance mêlant un sadisme viscéral, un cynisme d’apocalypse et une fausse décontraction flirtant avec un charme malsain. Il tient aussi un peu par le jeu d’Andrew Nichols qui se voue au personnage de Rick dont le démembrement émotionnel est soudain exposé dans la clarté brumeuse d’un petit matin blême.

    Pour le reste, ces 46 minutes sont une succession de faiblesses scénaristiques aussi criantes les unes que les autres. Ce n’est pas tant l’ultra-violence livrée ainsi en pâture qui est la plus gênante. Ce sont les raisons de son utilisation qui n’a rien à voir avec les nécessités d’un récit. Le créateur de la série Robert Kirkman (qui fait preuve de bien plus d’imagination dans ses ouvrages) et le showrunner Scott M. Gimple ont composé un épisode bancal en essayant de placer la narration du point de vue Rick Grimes, spectateur impuissant d’une exécution, à nouveau contraint de gérer une situation qui lui échappe.

    L’attente suscitée, entretenue, montée en épingle depuis le printemps n’est pas récompensée. Bien au contraire. Elle est massacrée. Il s’agissait de deviner qui allait être exécuté, pas comment allait se produire l’exécution. Il était assez facile d’imaginer la manière dont les choses pouvaient se dérouler, il n’y avait guère d’ambiguïté sur ce point. Mais la gestion du suspense dans cette introduction est maladroite, elle se perd dans un remplissage (20 minutes de circonlocutions pensantes) qui est une autre des marques de la série.

    Même le choix que fait Negan s’avère, après coup, presque logique et manque d’originalité. Bien des éléments avaient été semés au long de la saison 6 pour parvenir à cette conclusion. Le contenu de l’épisode était présenté comme un moment de vérité pour le spectateur. En fait, il apparaît comme un moment de vérité pour ses créateurs : celui où ils rencontrent leurs limites et où ils se regardent écrire au lieu d’écrire.

    Que des personnages meurent à plus ou moins longue échéance fait partie de l’ADN de la série. Cette dernière joue sur la disparition brutale de l’un ou de l’autre pour créer de l’attachement, entretenir un deuil si nécessaire à la fidélité. The Walking Dead porte la violence en elle, mais celle-ci est employée comme un moyen de faire avancer le récit. Elle oblige les personnages à s’adapter, à se remettre en cause, à interroger le public en lui suggérant qu’elle n’est jamais justifiable.

    Là, elle se repaît de soi, elle devient son unique sujet, sans aucune extension et sans aucune condamnation. Elle est tout simplement elle-même et elle s’observe au travers des yeux de Rick Grimes. Le point d’équilibre de l’épisode tient au seul regard, à la manière dont le héros principal considère la destruction et dont il l’absorbe. Cela est bien trop peu, cela est bien trop facile. La violence exige un discours, pas un constat.

    « Welcome to a brand new beginning, you sorry shits« , lance Negan en guise de conclusion aux survivants. Mais peut-être est-ce à nous qu’il s’adresse. Je ne sais pas. J’ai presque envie de le croire car cela donnerait à cet épisode calamiteux l’ironie distante qui lui fait tellement défaut.

    -
  20. Episode choquant et marquant =O déçu pour Glen et en même temps j’ai adoré le suspense que sa nous procure !! je trembler pendant tou l’épisode de stresse et de peine , negan très bon méchant vraiment sadique mais j’espère que Rick va sen débarrasser au plus vite comme il dit « je vais te tuer ,pas aujourd’hui ni demain mais je vais te tuer ( une phrase de bonhomme après se qu’il c’est passer ) . merci au créateur de the walking dead pour cette série stupéfiante je navai jamais accrocher a une série de ma vie

    -
  21. Épisode très réussi, malgré et surement grâce à la mort de 2 grands survivors… Et surtout 2 frères sur lesquels le groupe pouvait compter.
    Jeffrey Dean Morgan est juste extra dans le rôle de Negan,, son jeu d’acteur jouissif (quel fumier)!
    Un bémol, la hache qui tombe à la verticale et qu’on retrouve 10m plus loin…
    RIP Glenn et Abraham.

    -
  22. c’est con que Daryl c’est mêlé si il ne serait pas mêlé Glenn serait encore vivant mai bon c’est un mec qui a des couilles et qui a voulu défendre c’est amis alors respect quand même et puis sa n’aurait pas était un épisode aussi influant sans la mort de Glenn PS: c’est Andrew Lincoln (Rick ) Mdr ( très bon scenario je trouve ) et le petit plus ou on vois Rick se faire mal mener comme si c’était un chien devant son maitre … triste mais très bien car sa donne encore plus l’envie a Rick d’une énorme vengeance et a nous aussi sa nous donne envie , sa serait moi je n’imagine même pas toute les chose que je pourrait faire a negan pour me venger car rien ne pourrait être pire pour lui que sa l’a était pour Rick et c’est amis . ( pour ce qui aurait des piston ou qui travaillerait dans se milieu je suis a la recherche de casting peut importe le film ou la série je suis passionner par le métier d’acteur pour moi sa ne serait pas un travaille mai un vrais plaisir je paierait même pour jouer dans un film ou série Merci mon mail kinox59@hotmail.fr au qua ou.

    -
  23. Moi PERSO ! Je dis bravo à cette épisode des plus poussées psychologiquement et visuellement, je n’aurais pas vu mieux !

    Un choque évidemment qui ne laisse rien de bon à présager à l’avenir de Rick et sa team.
    J’ai été l’une des rares personnes et @kiki (salut et les autres) a avoir kiffé le cliffhanger dernier. Après des mois à voir des commentaires négatifs et beaucoup de spoilers sur les morts, je TIENS A DIRE que ces choses là ne m’ont pas empeché de savourer cet épisode mais aussi de ressentir le choque, frissons, peur et dégoût, de A à Z. LE cliffhanger en valait la peine !
    Je suis extrêmement choqué par les morts de Abraham (il me manquera beaucoup avec sa pêche et son charisme), et Glenn qui depuis était toujours là … et ne le sera plus

    J.D.Morgan fait vachement flipper, et arrive à lui donner un charme inédit à un méchant tel que Negan. Ca change également du Gouverneur. Le jeu de Andrew Lincoln est excellent tant il est investi que choquant à voir, mais je lui tire mon chapeau.

    Excellente reprise, et très dynamique ! Beaucoup de choses changent et ça fait plaisir, hâte de voir la suite !

    -
  24. pour ma part un super épisode!le meilleur de la série(pour moi)
    le jeux d’acteur de JDM et AL(negan/rick)est superbe!!
    je l’aimais bien abe,son phrasé va me manquer,il les porté ses c……!!
    j’ai kiffé quand negan se penche vers glenn avec sa batte dans
    le dos,un beau clin d’oeil au comic plus subtil que le coup de batte
    qu’il reçoit je trouve..
    j’ai hate de voir comment rick va affronter la situation..
    une saison 7 bien parti,on rentre dans l’ère negan et ça
    c’est bon!!la série va monté d’un cran car là on à un negan
    bien sadique..

    -
  25. j’ai vraiment aimé cette rentrer de la saison 7 et j’èspère que cela va continuer, cette épisode est l’une des meilleurs de la série. je rejoint les commentaires de certain sur le fait qu’il fallait un morts dans les persos principaux et ils ont choisi glenn. Cela ne m’a pas étonner avec toute les chances qu’il avait pour sortir des situations les plus durs. le rôle d’acteur d’andrew et de jeffrey son génial dans cette épisode. et franchement, ils ont bien choisi jeffrey pour incarner negan, imposant,dominateur,sadique… un cocktail explosif dans un seul et même personnage. en tous cas cela nous promet une saison palpitant.

    -
  26. Pour ma part, pareil super épisode !
    Même en m’étant fait spoiler avant la sortie de l’épisode, j’ai tout de même été stressé pendant toute la durée de celui-ci.
    Par contre, je ne comprends pas trop l’indignation générale contre Daryl. J’ai regardé du coup deux fois la scène. J’suis pas convaincu qu’il soit responsable de la mort de Glenn… Négan dit que le premier était gratuit et que maintenant c’est pour l’exemple. Vous ne pensez pas qu’il voulait dès le départ en tuer deux?

    -
  27. guillaume
    non a la base il doit en tuer un,le 2eme est suite
    a l’intervention de daryl,negan est obliger d’en tuer
    un autre pour montrer qu’il ne parle pas dans le vent,
    il avait prévenu que si un bougé punition il y aurait..
    et puis meme si j’aime beaucoup daryl faut reconnaitre
    qu’il a était vraiment con sur ce coup..ils auraient pu
    imaginer une autre alternative pour la mise a mort de glenn

    -
  28. La mort de Glen (même si on s’en doutait) devait être une surprise, un choc, après le meurtre de Abraham, on pensait avoir un répit mais quand j’ai vu Daryl lui  »crisser » une droite, j’ai tout de suite su que c’est Glenn qui verrait Lucille de trop proche. Negan l’avait bien dit si une personne bouge…Et il a finit par dire pas d’exception. Vu que tout le monde se doutait que ce serait Glenn en premier, les producteurs ont voulu nous mélanger jusqu’à la dernière minute et ce fut réussi, maintenant, Daryl aura à vivre avec ses conséquences et il va se sentir coupable, ça c’est certain.De toute les séries auxquels j’ai vu, la mort de Glenn est vraiment celle ou on y croit vraiment, c’est-à-dire on vit vraiment un deuil, j’ai vu plusieurs hommages sur youtube à propos de Glenn, on dirait que le personnage a vraiment existé et qu’on est tous ami avec lui, c’est vraiment magique Glenn va tous nous manquer, il était un personnage doté d’une humanité hors paire. R.I.P Glen

    -
    • « Negan l’avait bien dit si une personne bouge…Et il a finit par dire pas d’exception. »

      Mouais. Il avait aussi dit que si une personne bougeait, il fallait donner l’oeil de Carl à bouffer à son père. Mais c’était un peu too much comme scène et la gestion du personnage aurait été terminée.

      -
  29. J’ai pas été super emballé par cet épisode. Trop de torture psychologique pour moi. Le groupe de Rick avait tué une cinquantaine de saviors avant, quand même… J’ai même trouvé Negan très cool de ne pas tous les tuer. Et puis, je n’arrive pas à trouver JD Morgan super méchant. C’est un acteur que j’apprécie beaucoup mais il en fait trop ou pas assez ?
    Ceci écrit, cela pourra être intéressant pour la suite de voir un Daryl otage, Le royaume etc ( chut) et comment nos héros vont évoluer dans ce nouveau monde. Un épisode est toujours difficile à évaluer tout seul.

    -
  30. @Marine

    Salut Marine, je ne veux pas paraître impoli mais le lien de cette vidéo n’a aucun rapport avec l’article de Cédric… Tu cherches à promouvoir cette chaîne Youtube ? Je ne pense pas que ça pose problème à l’administrateur de ce site mais il serait peut-être plus avisé de le faire via la section « forum », non ? 🙂

    Car là c’est un gros hors-sujet et en ce qui me concerne ça me dérange fortement un lien sorti de nulle part (et sans description détaillée du contenu) ! Ici il s’agit de commenter l’article rédigé par Cédric et donner son avis sur l’épisode 7×01. Ne serait-ce que par respect pour l’auteur, je te conseillerai de ne pas promouvoir cette chaîne Youtube ici (sauf si ça a un rapport avec l’épisode) ! Ne le prends pas mal ! Bonne soirée

    -

Laissez un commentaire après avoir lu la charte TWD !
Pour ajouter un spoiler, veuillez utiliser le code suivant :
[spoiler]Votre texte ICI[/spoiler]